Participate Translate Blank profile picture
Image for Cafébabel lance son émission sur l'Europe

Cafébabel lance son émission sur l'Europe

Published on

NetworkEditors PickLatest

Pour la première fois de son histoire, Cafébabel se lance dans la production d'une émission. Comme à la télé. Pendant les trois mois qui précèdent les élections européennes, nous proposerons en direct du Parlement européen de Strasbourg, 30 minutes d'analyse en plateau en compagnie de responsables politiques et de personnes issues de la société civile. Fou ? Pas tant que ça. Voici l'histoire d'une idée toute simple.

À Cafébabel, on ne s'est jamais vraiment embarrassés avec la profusion d'idées. Il suffit de pousser une porte pour qu'elles essaiment. Et un jour d'automne déréglé, Nicolas a décidé de traverser le seuil de la rédaction comme si on s'était toujours connu. Sous 20 degrés en novembre, il défait vite son sac en bandoulière, débarrasse sa parka, s'installe, caresse un stylo et plante soudainement son regard dans le nôtre : « Et si on faisait une émission ensemble ? ».

Nicolas nous a donné chaud. On ne se connaît pas. Nous n'avons jamais travaillé ensemble. Et voilà qu'il nous propose un format dingue comme si on tweetait notre journée à Franprix. Évidemment, il a fallu réfléchir. Nicolas a remis sa parka et son sac, en attendant que sa grosse proposition se fasse une petite place dans nos têtes déjà bien pleines. En novembre, Cafébabel est en pleine restructuration. Notre grande série de reportages sur la Pologne - Borderline - vient de se terminer en beauté à Berlin qu'il faut déjà repartir sur un projet de couverture des élections européennes. L'exercice a toujours été compliquée. Loin des institutions de l'Union européenne et donc de sa politique politicienne, Cafébabel a toujours proposé une information décalée sur l'Europe entendue comme un terrain de jeu. Un terrain où l'on se plaît à raconter la vie, la jeunesse, leurs problèmes mais aussi leurs solutions. Un continent où l'on s'éclate à faire des reportages inédits et à écrire, traduire et filmer des histoire inouïes. Alors une émission en plateau avec un.e député.e européen.ne ?

Lire aussi : « Cafébabel et les médias européens de demain »

Mais en poussant la porte, Nicolas n'avait aucune intention de braquer la rédaction. À notre deuxième rencontre, ce jeune journaliste qui travaille alors dans une chaîne locale des Yvelines, nous fait directement redescendre sur terre. L'idée n'est pas de proposer un show qui concurrencerait Hanouna mais une émission que l'on maîtriserait de bout en bout, suffisamment court pour s'adapter aux usages du web et assez long pour tenir une promesse : décrypter une question européenne en profondeur à l'approche du scrutin du 26 mai prochain. Nicolas a l'habitude. Depuis quelques temps, il anime une émission intitulée « 7/8 Europe » où il s'agit d'évoquer les grandes questions européennes de notre temps avec un.e eurodéputé.e français.e.

Séduits par sa motivation, sa connaissance de Cafébabel et son expérience en télé, nous nous embarquons très vite dans la réflexion d'un format autour de ce que nous saurions faire ensemble. À lui l'animation d'un plateau composé de plusieurs invités, à nous la réflexion éditoriale sur des sujets européens sérieux que l'on pourra traiter en toute décontraction. L'idée est posée : il s'agira d'approfondir une question par mois à travers les positions de responsables politiques de premier plan, la street credibility d'experts mais aussi grâce à des personnes issues de la société civile capables d'apporter une approche réaliste qui a toujours fait le sel de l'Europe in real life prônée par Cafébabel. Pour rythmer l'émission, nous décidons aussi d'inclure deux formats maison avec le Who Cares et le What the fuck Europe.

Voir aussi : « What the fuck Europe : la journée internationale des droits des femmes »

Sur le papier, la première émission de l'histoire de Cafébabel s'écrit calmement. Dans la réalité, on se demande tout de même comment mettre tout ça sur pied. Jusqu'a ce que Nicolas et son assurance décidément désarmante nous parle d'un bon plan : le Parlement européen de Strasbourg met à disposition un plateau TV et une équipe technique. Qui a dit que l'Europe ne proposait rien de concret ? Un petit brainstorming plus tard, « What's up Europe » était née. D'une idée qui paraissait impossible, nous pensons être parvenus à construire un format qui nous ressemble : une émission sur l'Europe qui lance la campagne des élections sans être boring.

Aujourd'hui, nous sommes très fiers de vous partager la première émission consacrée à la question des droits des femmes en Europe. C'est désormais à vous de nous dire si ce nouveau format inédit dans l'histoire de Cafébabel ressemble au magazine que vous avez l'habitude de consulter. Nous serions évidemment très heureux si vous nous envoyez vos remarques, opinions, avis, critiques en vue d'améliorer le projet et de faire toujours mieux la prochaine fois. Quoi qu'il en soit, soyez en sûr, pour accoucher de What's Up Europe, Cafébabel n'a pas changé de méthode. Il aura suffit de s'asseoir avec un journaliste motivé, d'accompagner son projet en respectant notre vision éditoriale et de ne pas fermer la porte à clé.

Voir : La première émission de What's Up Europe consacrée aux droits des femmes en Europe


Illustration : © Bobby Watson

Lire aussi : « Ma vision pour le futur de Cafébabel »

Lire aussi : La vision éditoriale de Cafébabel

loading...