Participate Translate Blank profile picture
Image for Cafébabel et les médias européens de demain

Cafébabel et les médias européens de demain

Published on

Story by

Cafébabel

NetworkPartenairesBruxelles

Cafébabel était l’invité des European Lab à Bruxelles, le 28 et 29 septembre dernier, pour répondre à une question aussi passionnante que compliquée : « Quel média pour l'Europe ? » . Réécoutez notre intervention à l’anglais douteux.

Disons-le tout de suite, faire un média européen participatif multilingue pour les jeunes revient parfois à se lécher le coude. Depuis sa grande mue éditoriale, Cafébabel ne cesse de communiquer sur les dessous du changement, qu’ils concernent la création de son nouveau site web, l’invention d’un nouveau rubriquage pour le média participatif, ou sa relation plutôt compliquée avec Facebook.

Toutes ces questions président à la réflexion de l’ensemble des médias et des pure players européens. Disons-le aussi vite que précédemment, personne n’échappe à la crise économique que traverse la presse (si tant est que « la presse » soit le bon terme à employer). Alors que faire ? Persévérez bien sûr, s’entêter parfois, à proposer des projets de reportages uniques comme notre dernière série consacrée à la Pologne de 2018 : Borderline. Et se convaincre souvent, que ce que l’on fait a toujours un sens malgré le grand WTF et la street credibility du projet européen actuellement.

Mais, cette année, on a aussi vite compris que si l’on continuait à pédaler la tête baissée sur nos principes, on avait plus de chances d’aller dans le mur. Alors on a commencé à faire appel à des copains pour nous aider à imaginer la suite de notre média de dingues. Ça a commencé avec Sans A en début d’année. Ça s’est poursuivi avec ce bon vieux Mr. Mondialisation, dont les valeurs et le ton se rapprochent sensiblement d’un magazine comme Cafébabel. Ça continue aujourd’hui avec European Lab, un événement organisé par l’association Arty Farty (qui organise notamment le festival Nuits sonores) qui se propose de rassembler toute une diversité d’acteurs européens autour d’une table recyclée - artistes, artisans, chef de projet, journalistes et politiques - pour parler franchement et calmement du futur de l’Europe.

Lire aussi : « Cafébabel devient partenaire du European Lab Brussels »

Lors de sa dernière édition à Bruxelles le weekend du 28 septembre, Cafébabel était invité pour répondre à une question délicate : « Quel média pour l’Europe ? ». Autant dire qu’on était partis pour ramer aussi difficilement que Theresa May le long de la Tamise. Et en vrai, pas du tout. Confortablement installés, on a pu échanger avec d’autres médias européens aussi divers que passionnants et tenter d’esquisser un avenir fleuri pour le secteur à l’approche des élections européennes de 2019. À notre gauche, VoxEurop : l'émanation de feu Presseurop - qui se proposait avec brio de faire une revue de presse européenne sur Courrier International et qui a désormais sa propre plateforme. À notre droite, Political Critique : la déclinaison anglaise du magazine polonais bien à gauche Krytyka Polityczna, administrée par la non moins à gauche organisation European Alternatives.

Résultat ? Une heure d’échanges (en anglais dans le mic, ndlr) tantôt calmes, tantôt bien musclés sur la façon de faire et de produire un média européen dans la vraie vie mais aussi sur les idées de génie que l’on pourrait mettre en place pour donner à l’ensemble du Vieux Continent un vrai bon débat européen lors de la campagne des Européennes. Pèle mêle : la revanche des jeunes citoyens, le multilinguisme, le swag de Donald Tusk et la nuit blanche d’un Anglais pendant le Brexit. Bonne écoute !

Et puisqu’on ne rencontre pas que les médias assis à notre table de discussion, on a aussi bu des coups avec les potes d’Are We Europe, Médor, Check et Bulle média. Évidemment, ils valent tous le détour.

Photo de couverture : © Brice Robert

loading...