Participate Translate Blank profile picture
Image for Yes we camp : 2011, l'été de toutes les révolutions

Yes we camp : 2011, l'été de toutes les révolutions

Published on

Translation by:

Gaëlle Fourré

Style de vie

Le camping estival est l'une des activités de vacances les plus appréciées, tout particulièrement chez les jeunes. A la mer, en forêt, en ville... Eh, minute ! En ville ? Exact, car pourquoi ne pas joindre l'utile à l'essentiel, conformément à la devise « Yes we camp » ? Après tout, le camping est l'incarnation de la liberté et nous devons bien admettre que c'est de tout de même bien mieux à plusieurs. Dans de nombreuses villes européennes et d'autres parties du monde, l'été 2011 s'avère être extrêmement mouvementé. Manifestations, grèves, bagarres et émeutes urbaines sont à l'ordre du jour des camps dits révolutionnaires. Alors « Get up, Stand up, Stand up for your rights. Get up, Stand up, don't give up the fight ! ». Qui est impliqué, pour quelles raisons, depuis combien de temps et où, c'est ce que vous allez savoir : les camps révolutionnaires de 2011, de A comme Athènes à T comme Tel-Aviv.

Athènes (Grèce). Le camp qui dégénère

Où ? Place Syntagma

Quand ? Du 22 mai au 29 juillet 2011

Pourquoi ? A la suite de l'Espagne, les jeunes Grecs se rebellent contre les mesures économiques du gouvernement et les conditions imposées par le Fonds monétaire international, l'Union européenne et la Banque centrale européenne. Ils exigent des emplois et des salaires de débutant plus élevés et se qualifient, par opposition au gouvernement, de « Real Democracy ».

Photo: (cc)gr33ndata/flickr

Barcelone (Espagne). Le camp fondateur

Où ? Plaça de Catalunya

Quand ? Du 15 mai à fin juillet

Pourquoi ? Environ 20 000 à Barcelone, les manifestants, appelés « Indignados », protestent non seulement contre l'omniprésence du chômage, la corruption et le pouvoir démesuré des banques et des partis politiques mais aussi contre la politique économique et monétaire de l'Union européenne. Malgré le calme temporaire, la « Democracia Real » (l'espagnol pour « Vraie Démocratie ») annonce une manifestation mondiale pour le 15 octobre. A cette date, la marche devrait être arrivée à Bruxelles.

Photo: (cc)Mira Shemeikka/flickr

Finowfurt (Allemagne). Le camp futuriste

Où ? Musée de l'aviation de Finowfurt, près de Berlin

Quand ? Du 10 au 14 août

Qui ? Des hackers, des nerds et tous ceux qui s'intéressent à la Science, à la Culture et au Hacking.

Pourquoi ? Ben, parce qu'une gigantesque LAN-Party (rassemblement de personnes jouant à des jeux en réseau, ndt) dans des tentes, pour une fois, ça change et, qu'en plus, ça envoie un signal contre la censure sur Internet et pour la conquête de l'univers. La devise de cette année est : « Hackers in Space ».. En résumé, un Chaos Computer Camp (CCC), où un simple portail se transforme en une base de données surdimensionnée, où plutôt en une immense boîte électrique.

Photo: (cc)Christopher Schirmer/flickr

Le Caire (Egypte). Le camp éternel

Où ? Place Tahrir

Quand ? Depuis la grande révolution au début de l'année, les protestations ont tendance à traîner des pieds. A présent, les Egyptiens, qui plaçaient leurs espoirs dans le gouvernement de transition, considèrent les tentes placées dans un endroit public comme un bon moyen d'expression de leur mécontentement.

Pourquoi ? Malgré l'abdication de Mubarak le 11 février 2011, les citoyens s'investissent toujours, 6 mois après, en faveur de la démocratie dans leur pays. Ils veulent rappeler au gouvernement de transition que, jusqu'aux élections parlementaires en novembre 2011, c'est au nom du peuple qu'il doit exercer son pouvoir.

Photo: (cc)Jonathan Rashed/flickr

Madrid (Espagne). Le camp « indigné »

Où ? Plaza del Sol

Quand ? Du 15 mai au... (par exemple, une grande rencontre doit être organisée le 23 août)

Qui ? Environ 40 000 manifestants, appelés les « Indignados ».

Photo: (cc)iPhonekeriak/flickr

Paris (France)

Où ? Place de la Bastille

Quand ? Depuis mi-mai. Apogée : le 14 juillet, fête nationale en France

Qui ? Des Espagnols et des Français

Pourquoi ? En soutien à leurs voisins et au mouvement du 15 mai en Espagne

Photo: (cc)res_publica2011/flickr

Sana'a (Yémen)

Où ? « Place du Changement » devant l'université de Sana'a et dans la Rue Al-Dairy

Quand ? Depuis quelques mois déjà. Le paroxysme a été atteint le 18 mars 2011, lorsqu'un massacre a été à l'origine de plus de 50 décès.

Pourquoi ? Le président du Yémen, Ali Abdullah Saleh, a refusé de signer la déclaration de son retrait en 2013. Après des manifestations prolongées mais pacifiques des opposants au président, le gouvernement a entrepris le démantèlement des campements.

Photo: (cc)AJTalkEng/flickr

Stuttgart (Allemagne)

Où ? Jardins du château

Quand ? Depuis fin juin 2010 jusqu'à fin juin 2011. Interruptions temporaires, conviction permanente.

Pourquoi ? En premier lieu, le campement est dirigé contre Stuttgart 21 (projet de réaménagement et de modernisation du réseau et de l'infrastructure ferroviaire de Stuttgart, ndt). Le 18 mai, le « Mouvement humain contre les coupes sociales » a annoncé son soutien au mouvement espagnol du 15 mai et appelle maintenant à une « action-nettoyage ». Fin juin, le campement a été expulsé par la police, mais dormir sous une couverture dans le parc n'est pas interdit.

Photo: (cc)visual.rebellion/flickr

Tel-Aviv (Israël)

Où ? Boulevard Rothschild

Quand ? Le campement s'est formé fin juin.

Qui ? Le nombre initial de 50 000 manifestants, issus de toutes les classes sociales et en particulier de la classe moyenne, a été multiplié par six entre le 23 juin et aujourd'hui.

Pourquoi ? Pour la justice sociale, contre le fossé toujours plus profond entre riches et pauvres et le coût élevé des loyers et des dépenses courantes. Des artistes et des personnalités éminentes soutiennent les campeurs, par le biais de concerts en plein air ou de lecture publiques. Toutefois, les politiques ne sont pas les bienvenus.

Photo: (cc)Ronan Frieman/flickr

Les tentes du futur

« Yes we camp », « Real Democracy », « Get up, stand up », « enpört-euch »...La liste s'étend à l'infini. Combien de temps encore ces actions peuvent-elles être ignorées ? Les jeunes européens, plus unis que jamais auparavant ?

Photo: (cc)TrevinC/flickr

Translated from Yes we camp: Der Revolutionssommer 2011

loading...