Participate Translate Blank profile picture
Image for La Nave : la Barcelone humaine dont on ne parle pas

La Nave : la Barcelone humaine dont on ne parle pas

Published on

Translation by:

Default profile picture balletcaro

Société

Depuis des années, Barcelone développe un modèle urbain qui met à l’écart ceux qui n’entrent pas dans le paradigme moderne et européen. La preuve la plus probante de ce système est le district 22@, une zone de la ville construite sur l’ancien quartier industriel de Poblenou, situé au nord de la ville. C’est là que se trouve La Nave, foyer d’environ 300 personnes de tout âge et de toute nationalité. La Nave accueille des immigrés subsahariens, roumains, sud-américains, maghrébins ainsi que des Espagnols. Beaucoup d’entre eux ont une histoire commune : il y a encore peu de temps ils avaient un toit et un travail. Cependant, ils ont perdu leur emploi et ont du quitter leur foyer. Bien que beaucoup d’entre eux n’apprécient pas l’endroit, ils ont choisi de s’installer ici. La Nave reste plus sure et offre plus de possibilités que la rue.

Complexe

Un homme au balcon de l’un des bâtiments du complexe de la Nave. (Photo: (cc) GroundPress.)

Huge

Huge a 50 ans. Il est peintre et musicien. Avant, il avait un voilier avec lequel il proposait des traversées aux touristes. Son patron a cessé de payer l’amarrage et le Port de Barcelone lui a donné une amende qui l’a ruiné. Il est l’un des premiers à être arrivé à La Nave, où il dispose d’un atelier de peinture dans lequel il peut exercer sa passion. (Photo: (cc) GroundPress)

David

David se prépare à manger chez lui en regardant les informations à la télévision. (Photo: (cc) GroundPress)

Toit

Chambre de l’un des habitants. (Photo: (cc) GroundPress)

Menaces et expulsions

Beaucoup d’habitants de La Nave n’ont pas de papiers et courent le risque d’être expulsés ou enfermés dans un centre de rétention. La police nationale a menacé d’arrêter les étrangers au cours d’une possible expulsion. (Photo: (cc) GroundPress)

Multikulti

Des habitants de la Nave assistent attentivement à une réunion. (Photo: (cc) GroundPress)

Kebará

Kebará, l’un des habitants, fabrique des affiches revendicatives dans la cour de la Nave. (Photo: (cc) GroundPress)

Leti

Leti, une habitante catalane de La Nave, avant une manifestation dans le quartier de Poblenou pour demander la solidarité des habitants du quartier et faire connaitre le conflit. (Photo: (cc) GroundPress)

Assemblée

Moment d’une réunion. (Photo: (cc) GroundPress)

Poblenou

Les manifestants parcourent les rues du quartier et se dirigent vers le siège de la circonscription de Poblenou. (Photo: (cc) GroundPress)

Fenêtre sur rue

Vue de l’une des deux rues du complexe depuis une fenêtre. (Photo: (cc) GroundPress)

Célébration

Deux habitants de La Nave célèbrent la suspension de l’expulsion et le classement de l’affaire. (Photo: (cc) GroundPress)

Ibrahima

Ibrahima, très impliqué dans la résolution du conflit et la suspension de l’expulsion attend la possible expulsion qui n’aura finalement pas lieu en face de La Nave. (Photo: (cc) GroundPress)

Translated from La Nave: la Barcelona humana que no te habían contado

loading...