Participate Translate Blank profile picture
Image for Zéro-déchet : Cafébabel Bruxelles sert l'apéro-débat

Zéro-déchet : Cafébabel Bruxelles sert l'apéro-débat

Published on

Network

L’été battant son plein dans la capitale de la Belgique, l’heure est aux barbecues en famille, aux piques niques dans les parcs et terrasses entre amis. On voyage et on trinque aux vacances, à l’amour et… à un monde meilleur. Respect de la nature, stop au gaspillage, les initiatives fleurissent, les déchets aussi. Un débat citoyen entre vous et nous dans un super bar en récup’ ça vous dit ?

De ce côté du monde, dans mon cas à Bruxelles, c’est l’été, la saison des pique-niques. Le moment où, juste avant de rejoindre mes amis au bord des étangs d’Ixelles, je me retrouve bloquée au rayon frais du supermarché. Je profite de l’air conditionné, hésitant entre houmous et tapenade. Ce moment où, malgré toutes mes bonnes intentions, je finis par me jeter sur les paquets de chips, salade en sachet, gobelets en plastique et autres merveilles emballées… À la caisse dans mon sac en toile réutilisable, un constat évident : pas mal de déchets, mine de rien.

Mais enfin le weekend arrive, on va pouvoir se ressourcer, profiter de la nature et pourquoi pas d’un petit festival… où sur le sol jonchent des tonnes de plastique et mégots. J’avais pourtant préparé mon tupperware. Et cette Green area ? Selon Eurostat le volume total de déchets produits dans l'UE en 2014 par l'ensemble des activités économiques et les ménages s’élevait à 2 503 millions de tonnes. En Belgique, pas moins de 65,6 millions de tonnes de déchets qui sont produits, soit 6 millions de tonnes par habitant. Dur constat pour ce petit pays.

1000 questions

En tant que citoyens, on se retrouve vite pris entre des sollicitations diverses, des « il faut » ou « il ne faut pas ». Les médias qui dévoilent des chiffres cauchemardesques, et les associations environnementales qui nous montrent les bons gestes. Quitte à parfois, s’y perdre. Dans ce contexte je me questionne. Suis-je la seule à soulever ces doutes ? Comment les citoyens vivent-ils la transition vers une société moins productrice de déchets ? Se sentent-ils coupables de ne pas faire assez face au discours du « zéro déchet » ? Une chose est sûre, j’ai besoin d’en parler, déconstruire et confronter les idées. Autour d’un verre, c'est mieux.

Conçu pour joindre l’utile à l’agréable, l’apéro-débat de Cafébabel invite chacun.e à échanger, - si possible en terrasse -, sur ce sujet de fond qui interroge nos pratiques quotidiennes : des courses (alimentaires, produits cosmétiques, électroniques etc.) en passant par l’utilisation des ressources en eau et énergie, la gestion des restes etc. Et pour ce faire, quoi de mieux qu’un lieu qui s’y prête ? Le pop-up bar T’es pas prêt, très récemment ouvert au Parvis St-Gilles dont la déco, en récup’, nous plonge dans une atmosphère alliant couleurs flashy, tables en tuyaux PVC et pouf en plastique recyclé. Un endroit parfait, ouvert au grand public, toutes générations confondues. Ensemble, on vous propose de créer un espace de discussion libre sur cette thématique européenne qui nous concerne finalement tous, de près comme de loin. Chez Cafébabel après tout, partager les points de vue et les expériences, c’est notre essence.

Et puisqu’on vous aime vous lecteurs, ou simple curieux, on vous propose de venir participer à cet apéro-débat jeudi 26 juillet à partir de 19h30. Parce que se questionner sur des sujets européens en ligne c’est top, mais vous rencontrer c’est encore mieux. Si la soirée vous tente, rien de plus simple pour participer: il suffit de venir avec la tête pleine d’idées.

L’apéro-débat se déroulera au bar T’es pas prêt, Parvis St-Gilles, 18, le jeudi 26 juillet, de 19h30 à 21h30. L’entrée est libre pour tous les participants motivés, qui veulent s’exprimer, écouter, ou juste boire un coup.

--

Plus d’informations sur la page de l’évènement Facebook de Cafébabel à Bruxelles.