Participate Translate Blank profile picture
Image for Prostituées en Europe

Prostituées en Europe

Published on

Translation by:

Default profile picture Marianne Dardard

Société

De février 2007 à juin 2008, l’artiste française Mathilde Bouvard s’est investie dans « un projet socio-artistique avec une dimension européenne », avec le soutien de l’UE. Images de Stockholm à Berne en passant par Budapest et Londres.

The Tea

Mathilde Bouvard est une artiste française installée à Berlin depuis juin 2006. Elle y a ouvert « Le Petit Laboratoire », un bar-atelier-galerie. Peintre et photographe, elle a participé à des spectacles de peinture corporelle et réalisé certaines de ses œuvres en public. Elle contribue également en tant que sténographe au Festival de théâtre d’Avignon depuis 2004, et a travaillé en tant que chef décoratrice pour des films, des productions télévisées et des manifestations de toutes sortes.

Gaby - Paris

Ces derniers mois, Mathilde Bouvard a sillonné l’Europe pour présenter ses tirages intitulés « Prostituées en Europe ».

Sonia - Bruxelles

« Un jour, j’ai compris que la fonction purement esthétique de l’art n’était pas ce que je recherchais, je voulais faire de l’art d’une manière plus humaine et sociale, explique Mathilde Bouvard. Le thème de la ‘prostitution’ mêle trois sujets intéressants : la marginalité, les femmes et la place de la sexualité dans notre société. » (Photo : Mathilde Bouvard)

Swen

« Au cours de mon voyage à travers l’Europe, je suis allée à la rencontre de personnes qui se prostituent volontairement pour les photographier et récolter leur témoignage », raconte Mathilde Bouvard. Parmi les villes qu’elle a prises en photo, Paris, Bruxelles, Berlin, Prague, Stockholm, Budapest, Hambourg, Amsterdam, Genève, Londres, Berne et Marseille. (Photo : Mathilde Bouvard)

Maika - Bern

Une partie des expositions est consacrée aux campagnes d’information sur la prostitution. « La confusion persiste trop souvent entre l’esclavage sexuel ou ‘esclavage des blancs’ (white slavery) et les individus qui choisissent la prostitution de plein gré, et revendiquent la reconnaissance de ce droit », explique Grisélidis Réal.

Grisélidis Réal interviewé en 2002 par Pascale Rebetez pour Les grands entretiens.

En mars 2006, la dépouille de Grisélidis Réal, ancienne prostituée qui a défendu les droits de ses consœurs et confrères, a été inhumée dans un cimetière suisse. Originaire de Lausanne, Grisélidis a travaillé en Allemagne dans les années 60 et décéda en 2005 à l’âge de 76 ans, laissant quatre enfants.

Leda

« Une part des bénéfices réalisés grâce aux expositions sont reversés aux associations, afin de leur permettre de continuer leur travail dans les meilleures conditions possibles, poursuit Mathilde Bouvard. Ces associations jouent un rôle important dans l’intégration sociale, viennent en aide à des gens confrontés à des conditions de vie difficiles, tout en faisant de la prévention contre le sida et en offrant une assistance médicale gratuite. » (Photo : Mathilde Bouvard)

Andreia - Paris

« Des associations comme ‘Espace P’ basée à Bruxelles s’efforcent aussi de promouvoir une meilleure compréhension entre habitants et prostitués, en essayant d’instaurer une plus grande tolérance à travers le dialogue. » (Photo : Mathilde Bouvard)

Pye - Stockholm

(Photo : Mathilde Bouvard)

Pye - Stockholm. II

(Photo : Mathilde Bouvard)

Pascale - Paris

« Le grand public devrait être davantage informé de l’aspect social et humain de cette activité et de sa situation complexe en Europe. »  (Photos : Mathilde Bouvard)  

Karolina, Berlin (©Mathilde Bouvard)

« En dehors des témoignages et des photos, il y a eu aussi beaucoup de moments de partage... » (Photo : Mathilde Bouvard)  

Karolina - Berlin. II

« …qu’on ne retrouvera sur aucun mur. » (Photo : Mathilde Bouvard)  

Translated from Prostitutes in Europe

loading...