Participate Translate Blank profile picture
Image for Expo soviet sur le design : back in the USSR !

Expo soviet sur le design : back in the USSR !

Published on

Translation by:

Annick Eiselé

Culture

Des aspirateurs, des jouets pour enfants et des voitures vous ramèneront des décennies en arrière lors de l'exposition « Soviet Design : 1950s-1980s », qui se tient au Musée du design de Moscou jusqu'au 20 janvier 2013. Notre correspondant is back in the USSR.

Back to USSR

Des vieux téléphones fixes soviétiques, des postes de radio et des guitares électriques font partie des objets exposés à l’occasion de l’exposition « Soviet Design : 1950s-1980s ».

(Photo: © Moscow Design Museum)

Formes, couleurs et sons

Tous ceux qui ont vécu en URSS sont pris d'une certaine nostalgie à la vue de ces produits de la vie soviétique. Mais, aujourd'hui, ces objets sont devenus design. Leurs formes, leurs couleurs et leurs sons évoquent avec éloquence l'époque soviétique et peuvent vous conter toute l'histoire de celle-ci. (Photo: © Moscow Design Museum)

Objets oubliés

L'exposition ne se contente pas d'évoquer l'enfance et la jeunesse des visiteurs, elle incite également ceux-ci à réévaluer ces objets oubliés. (Photo: © Moscow Design Museum)

« Construction industrielle »

Les organisateurs ont déclaré vouloir prouver que le design avait existé dans la Russie soviétique - bien qu'il ait été nommé « construction industrielle » à l'époque - et remplir le vide existant entre les nouvelles et les anciennes générations de designers. (Photo: © Moscow Design Museum)

L'équipe du musée

« Malheureusement, les étudiants en design de la Russie contemporaine sont ignorants du travail de leurs prédécesseurs. Et si vous ne connaissez pas vos propres racines, vous n'irez nulle part », affirme Alyona Sokolnikova, l'une des conservatrices du musée (sur la photo) (Photo: © Moscow Design Museum)

Sophistication soviet

L'exposition, relativement petite, montre différents objets du design industriel allant des aspirateurs aux machines à laver en passant par des modèles sophistiqués de voitures ou de motos. Certains objets sont extrêmement familiers pour les citoyens soviétiques et il est presque certain qu'ils en possédaient un chez eux. (Photo: © Moscow Design Museum)

Crocodile Gena

Cependant, certains produits sont uniques car, pour des raisons diverses, après avoir été conçus, ils n'ont jamais été commercialisés. Par exemple, la voiture verte avec une lumière spéciale, qui s'appelait Crocodile Gena en référence à un personnage de dessin animé célèbre, semble maintenant assez futuriste pour son époque. Cependant, elle n'a jamais été produite à grande échelle. Les autorités soviétiques pensaient que le design était trop audacieux et ne correspondait pas aux standards soviétiques. : elle ressemblait trop à une voiture de l'Ouest. (Photo: © Moscow Design Museum)

Bureaucratie

Les designers de nombreux objets ont en effet souffert de la bureaucratie et de l'étroitesse d'esprit de certains dirigeants. (Photo: © Moscow Design Museum)

Standard

« Nous n'avons pas l'intention de promouvoir les objets soviétiques », ajoute Alyona Sokolnikova, tout en expliquant que les objets soviétiques étaient souvent critiqués pour leur style banal et leur manque de qualité. Les gens n'avaient pas le choix et devaient acheter ce qui était disponible dans le commerce. (Photo: © Moscow Design Museum)

Durable

Cependant, cette règle a des exceptions. Beaucoup de produits fabriqués en URSS était solides et durables et étaient conçus pour une utilisation sur de nombreuses années comme le célèbre aspirateur « Tchaika » (sur la photo) et le réfrigérateur « Zil » que certaines personnes utilisent encore. (Photo: © Moscow Design Museum)

Source

Certains objets design montrés à l'exposition sont difficiles à dénicher car ils proviennent de collections individuelles. D'autres se trouvent dans les entrepôts de plusieurs musées moscovites. (Photo: © Moscow Design Museum)

Le passé des designers

Les organisateurs de l'exposition ont également interviewé de célèbres designers soviétiques comme Igor Zaitsev qui a créé la célèbre usine automobile, MoskvitchSokolnikova admet que, bien que la plupart des designers aient été aimables et désireux de participer, certains étaient plus difficiles à approcher. (Photo: © Moscow Design Museum)

Nostalgie

L'exposition s'adresse à un public large et attire tout autant des étudiants en design que d'autres personnes de tous âges. Certains viennent par curiosité, tandis que d'autres sont à la recherche d'une dose de nostalgie. L'événement du design soviétique accueille également des étrangers intéressés par ce mode de vie et cette époque particulière et une traduction anglaise de tout le matériel est fournie. (Photo: © Moscow Design Museum)

Boom

En effet, les spécialistes observent un regain d'intérêt non seulement pour le design soviétique mais plus généralement pour les symboles soviétiques. A Moscou, il y a au moins dix restaurants et cafés qui s'inspirent du mode de vie et des objets soviétiques pour leur décoration. Les designers contemporains russes comme Denis Simachev intègrent également des attributs soviétiques dans leurs tenues. Par exemple, il agence de grands imprimés « Back in the USSR » sur un fond rouge ou utilise les chapeaux traditionnels russes appelés « ushanka » (Photo: © Moscow Design Museum)

Nevalyashka

« Vous pouvez appeler cela de la nostalgie ou du kitsch », déclare Vladimir Pirojkov, un dessinateur industriel. « Le temps est passé et les gens perçoivent tout ce qui est soviétique comme rétro. Cependant, nous ne pouvons ignorer que le design soviétique était en retard sur l'Ouest. Il n'était pas créé pour le peuple. » Sur la photo : la chose qui lui paraît la plus nostalgique : une poupée russe appelée « nevalyashka »

L'exposition a lieu jusqu'au 20 janvier 2013. Les organisateurs envisagent d'organiser une exposition similaire en Grande-Bretagne ou aux Pays-Bas.

Translated from Review: Soviet design exhibition, Moscow (15 images)

loading...