Participate Translate Blank profile picture
Image for A Vilnius, architecture et identité se mélangent

A Vilnius, architecture et identité se mélangent

Published on

SociétéPolitique

La diversité des peuples, les nombreuses hostilités, les épidémies de peste, les sécheresses, les dévastations pendant les guerres mondiales, la conversion tardive au christianisme, l’assimilation politique et sociale à la Pologne. Puis la conquête de l’indépendance, la violence nazie, les déportations, les résistances partisanes, le Parlement et la Tour de la télévision pris d’assaut par les Soviétiques, la naissance du Centre des Affaires, et tant d’autres choses encore. Le passé de Vilnius est encore tangible, et il est étonnant de voir comme il arrive à vivre avec le présent et même avec le futur. Pour dévoiler l’identité de cette ville, j’ai choisi d’associer les détails de l’Histoire aux voix des habitants, les traces de l’architecture du passé au vécu des Lituaniens d’aujourd’hui.

Toutes les photos : © Francesca Magistro

Bastion baroque

La simplicité de l’unique synagogue encore en activité à Vilnius se reflète dans la disponibilité de cette femme qui, malgré les difficultés de communication, s’est laissée immortalisée par l’objectif. (Photo : © Francesca Magistro)

Courbes dangereuses

Arche en style gothique de la Šv. Onos bažnyčia, cathédrale de Sainte Anne, qui va devenir bientôt maman. (Photo: © Francesca Magistro)

La dernière synagogue

Vilnius est considérée comme le dernier rempart baroque en Europe de l’Est. Irrégularités et bizarreries aussi dans certains assortiments. (Photo: © Francesca Magistro)

La sérénité architecturale

Construite selon le style architectural balte, les maisons de bois ont été peintes avec des couleurs qui irradient de sérénité. (Photo : © Francesca Magistro)

Quand l'art se retrouve contemporain

Raimundas Malasauskas, Virginija Januskeviciute, Asta Vaiciulyte et autres artistes au Šiuolaikinio, centre d’art contemporain de Vilnius où travaille Nida. (Photo: © Francesca Magistro)

Liudas Gira

« Maybe in this I am mistaken?/ It's true I'm young, perhaps naive » Liudas Gira, poète, écrivain et critique littéraire lituanien. (Photo: © Francesca Magistro)

La mémoire

Survivance du souvenir des vies humaines et du credo religieux. Sovietų okupacijos aukoms atminti, monument aux victimes tombées durant l’occupation soviétique, et pope orthodoxe. (Photo : © Francesca Magistro)

Le pouvoir matériel du poisson

Staciatikiu Sv. Dvasios Cerkve, monastère orthodoxe du Saint Esprit. Pouvoir spirituel qui se confond avec le pouvoir matériel dans la signification symbolique du « poisson »ΙΧΘΥΣ’en grec Ἰησοῦς Χριστός, Θεοῦ Υἱός, Σωτήρ’, Jésus Christ Fils de Dieu Sauveur. (Photo: © Francesca Magistro)


Gintaras

Gintaras veut me montrer ses croquis, près de la Nacionalinè Dailès Galerija, galerie d’art.(Photo: © Francesca Magistro)

Charité et christianisme

Ordre des mendiants, besoin d’aumône. Une des nombreuses églises chrétiennes. (Photo: © Francesca Magistro)

El arte de la sastrería

L’art des graffitis sur le mur du jardin de Vilniaus Dailės Akademija, Académie des Beaux-Arts, et l’ancien art vestimentaire de cette femme qui avec son mari, porte son atelier jusque dans la rue qui mène de notre hôtel au centre ville. (Photo: © Francesca Magistro)

Colonnes

Dorique grecque et faste russe. (Photo: © Francesca Magistro)

Teklė

Sventosios Dvasios Baznycia est le principal lieu de culte des orthodoxes de Vilnius, explique Teklè, étudiante. (Photo: © Francesca Magistro)

Le tatouage de la réunion

L’Angis Tattoo Studio est le lieu de rendez-vous des passionnés et des tatoueurs du monde entier, mais aussi un lieu de rencontre de la contre-culture typique des sociétés industrielles. (Photo: © Francesca Magistro)

Energie

Nourriture pour l’esprit à Šiuolaikinio meno centras, le plus grand centre d’art contemporain des pays baltes. Nourriture pour le corps au marché alimentaire. (Photo: © Francesca Magistro)

Translated from Vilna: cuando la arquitectura y la identidad se funden

loading...