Participate Translate Blank profile picture
Image for L'INDE VUE SOUS UN AUTRE ANGLE :GALERIE PHOTO 

L'INDE VUE SOUS UN AUTRE ANGLE :GALERIE PHOTO 

Published on

Translation by:

Véronique Mazet

Com­ment cap­tu­rer l'Inde, le pays qui a été ex­posé maintes fois à la vo­ra­cité des ob­jec­tifs des pho­to­graphes ? Le chaos co­loré qui s'étend du Ca­che­mire jus­qu'à Ka­nya­ku­mari consti­tue très cer­tai­ne­ment le seul pays au monde où rien n'est plus simple que de prendre une bonne photo-mais c'est aussi in­croya­ble­ment dif­fi­cile. Dé­cou­vrons l'Inde sous un autre angle.

Quand j'ai ren­con­tré Louise Neer­voort lors d'une chaude nuit de 2011 à Goa, j'ai re­mar­qué sa ma­gni­fique écharpe-et son ap­pa­reil photo. Trois ans plus tard, comme la puis­sance du curry qui se dis­perse, cer­taines des pho­tos prises pen­dant ce voyage, ajoutent un sens vi­suel à des textes va­riés sur un des pays les plus at­ti­rants, dé­con­cer­tants et im­pres­sion­nants au monde.

Mais cette fois, voici juste quelques pho­tos. C'est en­core l'Inde, mais l'avez-vous déjà vue de cette façon ?

Sur les rives de la ri­vière Ho­wrah, qui s'étale dans l'im­men­sité ur­baine de Cal­cutta, les ha­bi­tants de cette an­cienne ca­pi­tale af­frontent la cha­leur étouf­fante. Les pu­ri­fi­ca­tions ri­tuelles fu­sionnent avec les be­soins ba­siques de salles de bains avec l'eau cou­rante qui sont en­core rares dans les quar­tiers les plus pauvres.

Vous devez pen­ser que l'Inde est un ca­maïeu de rouges, de jaunes et de sa­frans. Mais c'est aussi les nuances in­nom­brables de bleu, de vert, d'azur et de tur­quoise de l'Océan In­dien, comme ces eaux qui ont lavé les corps et les vê­te­ments sur le Ghat de Ma­ha­laxmi Dhobi à Mum­bai.

Bien que l'Inde soit connue comme un pays de plaines brû­lées, nous pou­vons y trou­ver un en­droit in­ha­bi­tuel et luxu­riant où s'étendent de vertes pe­louses et des arbres cou­verts de feuilles. Cet en­droit idyl­lique de cou­leur sombre se trouve au Mé­mo­rial Vic­to­ria au centre-ville de Cal­cutta.

Où se trouve l'es­sence de l'Asie ? Pro­ba­ble­ment dans son centre mer­can­tile, le bazar. Comme toutes les mé­ga­poles, Mum­bai ar­bore des cen­taines de pe­tites places grouillantes où l'on peut vendre, ache­ter ou échan­ger pra­ti­que­ment de tout. Les zones li­mi­trophes de ces points chauds com­mer­ciaux sont les plus fas­ci­nantes et les moins ex­plo­rées : nous pou­vons juste avoir un aperçu de l'agi­ta­tion tran­quille du bazar alors que le tra­fic de la rue donne déjà un rythme plus lent pour dé­am­bu­ler. Ici les mar­chands de fruits et les ven­deurs de thé ne sont pas ins­tal­lés mais nous pou­vons déjà sen­tir les épices, la cire, les pâ­tis­se­ries frites et l'huile des mo­teurs

Des pierres, de la mousse et un peu d'air : les mai­sons de la ville blanche de Pu­sh­kar semblent être faites de plâtre, dé­co­rées de tons pas­tels jaunes et verts. La terre est rouge, le ciel bleu la­vande et les pi­geons aiment l'air sec et mêlé de sable du Ra­jas­than.S

Bien que Va­ra­nasi soit dé­pra­vée et com­mer­cia­li­sée, les gens sont en­core im­pres­sion­nés à la seule men­tion de son nom sacré. Les com­mer­çants pros­pères sont en plein essor, avec la conni­vence des brah­manes, mais on y voit aussi de plus en plus d'en­fants des rues et de chiens af­fa­més. Beau­coup de ses re­coins res­tent in­ex­plo­rés : c'est l'en­droit pour toutes sortes de fan­tômes et d'es­prits qui peuvent être dis­tin­gués des gens réels par leurs pieds tour­nés vers l'ar­rière.

L'Inde hé­berge 26 dif­fé­rentes es­pèces de singes, le ma­caque étant le plus vi­cieux. S'im­mis­çant parmi les pè­le­rins, les com­mer­çants et les tou­ristes qui tra­versent le Gange à Ri­shi­kesh avec des fruits et des fleurs, ces singes pro­fitent de la vue spec­ta­cu­laire et d'une ali­men­ta­tion saine.

Toutes les pho­tos sont de Louise Neer­voort. Louise est née à Syd­ney, elle vit et tra­vaille au­jour­d'hui à Londres.

India is home to 26 dif­fer­ent spe­cies of mon­keys, the ma­caques being among the more vi­cious ones. Pry­ing on pil­grims, mer­chants and tou­rists who cross the river Ganga in Ri­shi­kesh, car­ry­ing fruit or flow­ers, these mon­keys enjoy spec­tac­u­lar views and a heal­thy diet.

All pho­tographs by Louise Neer­voort. Louise was born in Syd­ney, but now lives and works in Lon­don.

Translated from Capturing India At an Angle: Photo Gallery