Participate Translate Blank profile picture
Image for La Syrie et Bachar el-Assad : un Avenir en roses

La Syrie et Bachar el-Assad : un Avenir en roses

Published on

Politique

C’est l’histoire d’une confrontation. Alors que la Syrie s’enlise dans un conflit sans précédent qui ne cesse de repousser son terme à chaque bataille, le photographe suisse Nicolas Righetti sort un livre (à paraître en septembre 2012) qui compile des portraits de Bachar el-Assad datant de 2007. A cette époque là, le pays est en pleine effervescence électorale : le président syrien va être reconduit par référendum à la tête du pays. A Damas, il est placardé partout, en vignette, en poster sur des bâches de 10 m sur 10. Intitulé L’Avenir en Rose, l’ouvrage de Righetti confronte en réalité lesdits portraits aux phrases extraites des discours qu’el-Assad a prononcés depuis le début de l’insurrection. Soit « des portraits modernes et rassurants contre des citations de lutte et de repli. »

Bachar, on savait bien

« Nous n’avons jamais dit que nous étions un pays démocratique. » Bachar el-Assad. (Photo © Nicolas Righetti)

Bachar-miroir

« Ce qui est important, c’est la manière dont les Syriens vous regardent. Je n’ai pas besoin d’être regardé moi-même. » Bachar el-Assad. (Photo © Nicolas Righetti)

Photo 3 : Bachar-Iron Man

« Il faut frapper les terroristes d’une main de fer. » Bachar el-Assad. (Photo © Nicolas Righetti)

Bachar-hyper-président

« Je ne suis pas un homme qui fuit ses responsabilités. » Bachar el-Assad. (Photo © Nicolas Righetti)

Bachar, président normal

« Quand je vais au travail, je conduis seul jusqu’au palais. » Bachar el-Assad. (Photo © Nicolas Righetti)

Bachar met les gaz

« Aucun gouvernement dans le monde ne tue sa population. A moins d’être dirigé par un fou. » Bachar el-Assad. (Photo © Nicolas Righetti)

Bachar-poète

« Ils ont voulu faire de cette terre d’amour, de paix et de concorde, une terre de destruction, de meurtre et de chaos. » Bachar el-Assad. (Photo © Nicolas Righetti)

Bachar carbure

« Je déclare bientôt ma victoire sur les forces subversives. » Bachar el-Assad. (Photo © Nicolas Righetti)

Bachar, mon oeil

« J’ai fait de mon mieux pour protéger le peuple, je ne peux pas me sentir coupable. » Bachar el-Assad. (Photo © Nicolas Righetti)

loading...