Participate Translate Blank profile picture
Image for Interdiction de la burqa au Danemark : « Mes vêtements, mon choix »

Interdiction de la burqa au Danemark : « Mes vêtements, mon choix »

Published on

Translation by:

Default profile picture cafebabel.com

RawPhotosLatest

Ce mercredi n'a pas commencé comme les autres au Danemark. La pluie et le tonnerre ont envahi le ciel de Copenhague, perturbant l'un des étés les chauds et les plus ensoleillés jamais enregistrés. Un temps adéquat en ce jour où des femmes, des filles et des soutiens sont descendus dans les rues de Nørrebro. Elles protestaient contre une loi récemment adoptée interdisant aux femmes musulmanes de porter des burqas et des niqabs. Les organisateurs de la manifestation Kvinder I Dialog (Femmes en Dialogue) et ses soutiens ont adressé un message au gouvernement danois : Nous sommes tous opposés à cette interdiction.

Peu de femmes portant le niqab ont accepté des entretiens. Les amendes pour cette violation vont de 1 000 à 10 000 couronnes danoises (134 à 1 341 euros). Déterminer si un visage couvert viole la nouvelle interdiction est du ressort de la police, mais personne n'a été poursuivi pour l'instant. Quelques policiers et policières ont tranquillement bloqué la circulation et ont orienté la manifestation de Mimersgade à la gare de Bellahøj. Caméras, blocs-notes, images en direct et banderoles étaient partout dans la marée des centaines de manifestants présents ce jour-là. On aurait dit que plus personne n'avait peur d'être vu ni entendu, et c'était apparemment suffisant.

burqa ban
Des soutiens forment une chaîne humaine devant le commissariat de Bellahøj avec une pancarte sur laquelle on peut lire : « Interdiction du niqab = oppression ». © Julia Rignot
burqa ban
Des manifestants font face à la police de Copenhague devant le commissariat de Bellahoj. © Julia Rignot
burqa ban
Des jeunes manifestantes assises sur une sculpture sur le lieu de rassemblement de la manifestation, Den Sorte Plads, écoutent le discours public de Kvinder I Dialog. © Julia Rignot
burqa ban
Les habitants du quartier de Norrebro se mobilisent pour soutenir les manifestant.es qui défilent dans les rues. © Julia Rignot
burqa ban
Hana, une manifestante. © Julia Rignot
burqa ban
Marchant sur Mimersgade bras-dessus, bras-dessous, des mères musulmanes se sont jointes aux chants « Mes vêtements, mon choix » et « Pas de racistes dans nos rues ! » © Julia Rignot
burqa ban
Un membre anonyme de Kvinder I Dialog porte un message enveloppant la réthorique de l'interdiction de la burqa : « hypocrisie libérale ». © Julia Rignot
burqa ban
Michelle, un soutien, pousse son vélo d'une main et tient une pancarte de l'autre « Topless ou Burqa ? Il y a de la place pour tout le monde ». A ses côtés, son compagnon porte une bannière où l'on peut lire : « Habillé.e ou habillé.e -nous déciderons. » © Julia Rignot
burqa ban
Tamia, « Pour tout le monde ». © Julia Rignot
burqa ban
Des manifestant.es assis.es devant le commissariat de Bellahoj, à Norrebro, à Copenhague. © Julia Rignot

Translated from Denmark burqa ban: "My clothes, my choice"

loading...