Participate Translate Blank profile picture
Image for Ciné-débat : le procès d'Oleg Sentsov

Ciné-débat : le procès d'Oleg Sentsov

Published on

Story by

Cafébabel

NetworkBruxelles

Cafébabel revient avec un nouveau ciné-débat en plein coeur de Bruxelles. Pour l’occasion, Oleg Sentsov, prix Sakharov 2018, est à l’honneur. Retour sur les dessous de son procès et de son combat pour la défense des droits de l’homme.

15 juillet 2018. Un mois de compétition mondiale autour du ballon rond s’achève en Russie, sur la pelouse du stade Loujniki. Avant même que ne débute le match final, les journaux déclarent que le pari est réussi pour Vladimir Poutine. Faire valser les stéréotypes, montrer une image accueillante et souriante de la Russie… c’était presque réussi. À la 52ème minute du jeu, rapide retour à la réalité pour les spectateurs en effervescence, lorsque quatre membres du collectif Pussy Riots font irruption sur le terrain. L’acte ne dure que quelques secondes, et le match redémarre. On apprendra par la suite qu’ils voulaient attirer « l’attention sur les atteintes aux droits de l’homme en Russie ». Le 15 juillet 2018 est aussi le 63ème jour de grève de la faim pour Oleg Sentsov, réalisateur et activiste ukrainien, opposé à l’annexion russe de la Crimée. Il a été condamné en 2014 pour « préparation d’actes terroristes » et emprisonné dans un camp sibérien pour 20 ans.

« 145 jours de lutte, 20 kg en moins et mon objectif n’est pas atteint. »

Depuis, Oleg Sentsov s’est vu contraint de mettre un terme à la grève de la faim, par laquelle il voulait obtenir la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens détenus en Russie. Toujours emprisonné, dans un état de santé inquiétant, une mobilisation internationale a appelé à sa libération, en dénonçant les actes de maltraitance dont il est l’objet et l’irrégularité de son procès. En décembre dernier, le prix Sakharov lui était décerné par le Parlement européen pour récompenser « une contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l’Homme dans le monde ».

Dans son documentaire The Trial, Askold Kurov s’est intéressé aux dessous de ce procès, qui a valu à Oleg Sentsov d’être condamné à 20 ans de prison. Et parce que la liberté d’expression et les droits de l’homme sont des valeurs qui sont chères à Cafébabel, nous organisons une projection du documentaire, suivie d’un débat. Pour débattre et répondre à vos questions, qui mieux que Maryse Hendrix, coordinatrice Culture d'Amnesty International Belgique, et Michayl Christov, administrateur de la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen. L’ONG Amnesty International a lancé, dès août dernier, un appel à la libération d’Oleg Sentsov, en dénonçant un procès qu’elle a qualifié de « stalinien ». La sous-commission du Parlement européen a quant à elle organisé la remise du prix Sakharov aux représentants d’Oleg Sentsov, sa cousine Natalia Kaplan et son avocat Dimitri Dinze.

Le ciné-débat aura lieu le 16 avril prochain, de 19h à 21h, au cinéma Palace - Boulevard Anspach 85, 1000 Bruxelles. L’entrée est libre, mais n’oubliez pas de réserver votre ticket sur la billetterie en ligne car le nombre de places est limité !

Alt text

Photo de couverture : © Sergei Venyavsky

loading...