Participate Translate Blank profile picture
Image for Cafébabel se positionne en Suisse

Cafébabel se positionne en Suisse

Published on

Story by

Cafébabel

NetworkPartenairesLatest

C'est dans un pays réputé « neutre » que l'association qui oeuvre mondialement pour la liberté d'expression des jeunes - WYPI - a décidé d'installer son festival. À Genève, Cafébabel sera là pour rencontrer et piquer au vif une jeunesse qui a beaucoup de choses à dire. Florilège.

Il y a quelques semaines, sous le soleil de la capitale algérienne, un collectif de jeunes étudiants s’est rassemblé rue Maurice Ravel, armé de pots de peinture, de pinceaux et de bombes aérosol. Par cette initiative lancée sur les réseaux sociaux, ils ont donné naissance au Freedom Wall (Mur de liberté) d’Alger, le nouveau symbole du mouvement pacifiste populaire en cours dans le pays, et lieu d’expression où se mélangent dessins colorés et messages de paix et d’espoirs pour une Algérie en proie à l’instabilité politique.

Emblème d’un engagement de la jeunesse algérienne, l’oeuvre collective témoigne également d’un appel à la liberté d’expression à destination d'une jeunesse secouée par l’ambition de prendre le destin de son pays en main. Les Algériens ne sont pas seuls à se bouger pour la liberté de s’exprimer. Le 16 février dernier, WYPI, aka le World Youth Press Institute, se trouvait au Liban pour son bientôt célèbre J3 : le Jungle Journalists Juice. Une journée de rassemblement, ayant lieu tous les ans, sur chacun des continents, et qui met à l’honneur la liberté d’expression. Le principe ? Un jour et un thème pour créer un reportage, un article, une vidéo, un dessin, une danse, un chant… en totale liberté.

Après un grand travail de documentation sur l’état de la presse et la liberté d’expression dans les pays de chacun des cinq continents, WYPI entend également développer et soutenir les médias ainsi que la presse d’initiative jeune à travers le monde. Ça tombe bien, la presse jeune c’est notre truc aussi. Et pour plaider pour les droits de notre génération, WYPI souhaite agir à la fois sur le terrain et auprès des instances internationales.

Vous l’aurez compris, ces valeurs nous tiennent à coeur. Alors quand WYPI nous a proposé de participer à son festival cet été, on n’a pas hésité. Nous y avons aussi vu l’occasion de soutenir un jeune projet international et non partisan, lancé en octobre 2017, qui compte aujourd’hui 150 jeunes, de 11 à 30 ans, dispersés un peu partout dans le monde.

Le festival, répondant au doux nom de Wypi’tea, entend rassembler les jeunes du monde entier pendant trois jours en Suisse, et plus exactement à Genève, autour de la question de la liberté d’expression. Au programme : ateliers, conférences, tables rondes, moments de discussion et de rencontre… et la remise du prix Wy’not qui clôturera leur concours annuel et récompensera les projets d’initiative jeune journalistiques, mais également artistiques, autour de la protection de la liberté d’expression des jeunes. Les inscriptions au concours sont ouvertes jusqu’au 1er juillet. Quant à nous, on vous donne rendez-vous du 26 au 28 juillet à Genève !

Photo de couverture : (cc) Image par Albrecht Fietz/Pixabay

loading...