Participate Translate Blank profile picture
Image for Cabri, le podcast qui saute sur l'Europe

Cabri, le podcast qui saute sur l'Europe

Published on

NetworkPartenaires

Au milieu de la jungle de podcasts mais aussi dans l'indiscrétion d'une campagne qui peine à décoller, une émission audio consacrée aux élections européennes a décidé de s'attaquer à l'UE en pente raide. Elle s'appelle Cabri. C'est nouveau, c'est bien, ça bouge et Cafébabel a décidé de sauter dessus. Histoire d'un partenariat qui béguète.

On ne va pas se mentir, les élections européennes n’excitent pas grand monde. Qu’on soit Européens friendly, je-m’en-foutiste ou eurosceptiques, peu d’entre nous ont l’impression que nos vies vont basculer au soir du 26 mai. Pourtant, a priori, on connaît tous la chanson. « L’Europe c’est très important », « Beaucoup de sujets se décident à Bruxelles », « Ça nous a apporté la paix », bla-bla-bla. Il paraît même que c’est là-bas que se décide la forme des bananes du supermarché. Bref, oui, on sait… mais on s’en fout un peu.

Alors pourquoi faire un podcast sur des élections quand on lui promet un taux d’abstention record ? Peut-être le sentiment que si on se laisse aller à l’inertie ambiante, on risque de se réveiller avec une drôle de gueule de bois. Et, à près de 30 ans, faut reconnaître qu’elles sont de plus en plus dures à encaisser.

Donc Cabri c’est trois mecs nés au début des années 90, qui ont grandi avec L’Auberge espagnole et les billets d’avions à 40 balles, qui se sont dit « l’Europe finalement on n’y connaît pas grand-chose, on risque de le regretter ». L’idée c’est que, vers le 20 mai, lorsque nos potes vont se réveiller en se disant qu’ils doivent aller voter, ils puissent avoir un truc sympa à écouter pour comprendre que cette élection, finalement, on devrait pas s’en foutre totalement. La citoyenneté, l’économie, la culture... Tous ces grands thèmes qui nous font doucement bailler, on va tenter d’en faire quelque chose qui parle vraiment à notre génération.

Alors, niveau moyens, on est plus genre PIB estonien qu’industrie allemande. Je sais pas si vous avez déjà essayé de monter un dossier de financement média mais soyez sûrs d’une chose : ça ruisselle tout doucement. On a même tenté de rançonner le Parlement européen pour leur dire que s’ils comptaient intéresser les jeunes (coucou les 72 % d’abstention en 2014), faudrait peut-être aider ceux qui essayent de leur parler. Raté. On vous passe aussi les galères. Les micros qui déconnent, les invités, les bars censés nous accueillir qui se désistent à la dernière minute ou les potes qui ricanent... Cabri est lancé.

Bon après, ce serait cool que tout le monde s’y mette. Parce que début mai, on ne peut pas dire que l’Europe soit toujours un sujet. Le seul moment où tout le monde a commencé à bondir sur sa chaise, c’est quand Nathalie Loiseau (tête de liste de La République En Marche aux élections européennes et ancienne ministre chargée des Affaires européennes, ndlr) s’est pris les pieds dans le tapis de ses années Sciences Po, à un moment où l’extrême droite semblait moins la déranger qu’aujourd’hui. Ça reste léger comme sujet de fond.

Lire aussi : « Cafébabel invente son premier podcast sur les Européennes »

Pourtant, si vous voulez vous prendre au jeu, venez et vous ne serez pas déçus. Quelles que soient vos idées sur l’Europe, venez écouter ses acteurs, ceux qui la rendent concrètes et qui nous permettent de comprendre l’importance des enjeux. Merci à Marina, Thierry, Marek, Francesca, Guillaume, Pierre et Marie qui ont déjà accepté de jouer le jeu et nous ont parlé de leurs sujets avec passion. Merci à la fondation Hippocrène qui nous a aidés à acheter le matériel (et à payer des coups aux invités). Et un grand merci également à nos copains de Cafébabel qui nous accompagnent depuis le début et qui font le boulot : parler d’Europe ne doit pas être chiant et on va tenter de vous le prouver.

Écouter l'épisode 2 de Cabri consacré aux nationalistes en Europe avec la participation experte de Francesca, notre responsable de la version italienne.


Vincent est journaliste et co-fondateur avec Clément Mathis et Antoine Kimmerlin de Cabri, le podcast qui saute sur l'Europe.

Écouter aussi : « Soupe à l'Union : en Slovaquie, la route de l'abstention »